L'HISTOIRE DU CIRCUIT

Depuis sa création en 1975, le circuit de Folembray a vu passé de nombreuses activités, de nombreux pilotes et de nombreuses périodes

L’un des premiers circuits situés au Nord de la France
Les Belles Années Le circuit a ouvert ses portes en 1975. Il est, avec le circuit de Croix en Ternois l’u n des rares circuits situé au Nord de la France. Il connait rapidement un succès considérable. Juste un an après son ouverture, le circuit s’ouvre à la compétition. Un certain Alain Prost y remportera sa 10ème victoire de la saison en Formule Renault, y réalisant la pôle position et le record du tour. En 1977, le circuit accueille la finale du championnat de France des voitures de tourisme. On compte parmi les pilotes Jean-Pierre Beltoise, Cudini, Cevert, Medge, … Le circuit accueille aussi des coupes de marque constructeur, tels que les coupes Renault 5 Alpine, Golf, le trophée Alfasud, le SRT (Simca Racing Team) et la Coupe de l’Avenir. Des rendez-vous incontournables seront mis en place comme les traditionnels Trophées de Pentecôte disputés sur 3 jours, ou encore les spéciales du Tour de l’Aisne et le passage du tour moto.

Le Circuit de Folembray

La compétition motos n’est pas en reste à Folembray, où sont organisées le challenge Honda, le trophée motobécane, la coupe Kawasaki ainsi que les courses open 125, 250, 500, 750 et side car. C’est au circuit de Folembray qu’est née dans les années 80 la discipline du « FolCar », désormais sous égide de la FFSA. Les courses se réalisent sur piste mi-terre, mi-asphalte, dans la boucle haute du circuit. La première syllabe de Folembray est conservée pour former le nom de la discipline. L’équipe Renault F1 à Folembray  En 1978 et 1979, l’équipe Renault composée alors des pilotes Jean Pierre JabouilleJP Jaussaux et de René Arnoux, vient réaliser plusieurs séances d’essai au circuit de Folembray. C’est d’ailleurs lors d’une de ces séances que le record officieux de la piste fut établit en 47,28s en 1979 au main de René Arnoux (avec chicane en fin de ligne droite!) Karting 250 Le circuit accueille la première présentation en France du karting 250. Il accueille Patrick Depailler et Michel Rougerie qui viendront régulièrement s’entrainer. On pourra aussi y apercevoir le futur champion français de la catégorie : Michel Fabre. Malheureusement, malgré plusieurs épisodes épiques, suite à plusieurs changements de direction et des nuisances non maitrisées, le circuit qui doit fermer pour travaux en 1984. Il restera à l’abandon jusqu’en 1992.

Le Renouveau

En 2016, FOLEMBRAY ARENA devient la nouvelle société de gestion du circuit et redonne au circuit ses lettres de noblesse en le redynamisant à hauteur de son potentiel.
Après être resté pendant plusieurs années à l’abandon, le département qui est propriétaire du lieu s’apprête à investir pour donner un nouveau départ au circuit. Jean Pierre Beltoise présente son projet de réhabilitation aux élus locaux et départementaux. Le projet est de loin le plus ambitieux avec un réaménagement complet, mais d’autres partenaires sont aussi en lice ! Avec le soutien du Conseil Général de l’Aisne, c’est finalement l’école de pilotage Pilot Club qui tente de redonner vie au circuit, avec comme Directeur Technique le pilote Henri Pescarolo.